9m²

.

14 avril 2011

Bon, un petit récapitulatif des 2 semaines passées pourrait être une bonne idée. Je suis revenu au foyer ce soir, et demain c'est reparti. En venant, dans le train, j'étais dans un état d'esprit curieux. Ces derniers temps il y a beaucoup de choses dont "je dois me rappeller", un rendez-vous, une heure de train, un coup de fil à donner, des papiers à faire. Du coup je suis tout le temps à moitié inquiet d'avoir oublié quelque chose, ou d'être incertain du futur. Pourtant quand je réfléchis à ce qui concrètement est à faire ou à ne pas oublier, toutes ces inquiétudes sont bien obligées de s'en aller, puisque concrètement tout est en ordre en ce moment. Il y a juste une dernier détail à régler avec pole emploi, sinon tout est fait. En fait je crois que j'ai pris l'habitude d'être inquiet et dans un sentiment de précarité permanent, et j'ai du mal à me dire que les choses se font maintenant. Je crois aussi que j'ai peur que l'équilibre qui semble se former ne soit que temporaire, les abysses ne sont pas loin derrière moi, et il est impossible de ne pas y penser et de vivre au jour le jour comme si j'avais toujours vécu dans cet état d'esprit. Voilà un peu mes pensées du train, maintenant je vais pouvoir parler de ces 2 dernières semaines.
1ère semaine de stage. Je n'avais pas d'inquiétude quant au stage, les seuls trucs stressants c'était les démarches, qui n'étaient pourtant pas compliquées. La 1ere semaine peut se résumer à la découverte de l'entreprise des gens et du projet sur lequel je vais travailler pendant 2 mois. La première vision que j'ai eu de l'entreprise ca a été l'accueil, avec ses maquettes alignées sur de beaux présentoires en bois et en verre, les grands carrelages miroitant l'éclairage aveuglant du plafond, la vidéo de présentation de l'entreprise qui tourne en boucle depuis 24 ans et la secrétaire guindée avec sa petite voix qui répond au téléphone. Inutile de dire que ca m'a un peu refroidi. Le premier jour j'ai mangé de la documentation technique sur un protocole de communication : le CANopen. On m'as mit à un bureau a côté de gens bien habillés dans une ambiance feutrée et sérieuse. J'ai lu toute la doc, et puis comme j'avais internet je suis allé voir discrètement quelques trucs. Notament des articles wiipédia sur les vikings, le vieux norrois, la mythologie nordique. Pourquoi ? j'expliquerai tout ça plus tard. Le 2eme jour, grosse galère. En fait dès le 1er jour je devais être dans les labos, les fameux labos, les sous-sols de l'entreprise, le lieu de tous les mythes, le repaire des omega, voire la maison des Ases, mais malheureusement j'avais oublié mon papier d'habilitation électrique et j'ai donc été obligé de faire un aller et retour au havre juste pour ça. Je comptais revenir dans la soirée, mais plus de train après 20h. Je suis donc reparti le lendemain matin est espérant ne pas être trop en retard. Sans rentrer dans les détails, le périple aura duré 5h pour finalement être tellement en retard que j'y suis pas allé de la journée... j'aurais pu y aller l'après midi mais mon tuteur était plutôt cool m'a dit que c'était pas grave. La galère c'est surtout qu'on m'avait dit qu'un "bus" allait de Vernon à Pacy-sur-eure, et en fait c'est juste un car de merde qui passe 3 fois par jours, et c'est sans doute pour ça que les horaires apparaissent nul part sur internet... du coup je me fais covoiturer, avec toutes les incertitudes que ca comporte. Mais bon ca rend aussi la chose plutôt fun. Bref après cette journée passé sur mon lit en mode gothique, j'ai passé le reste de la semaine dans les fameux labos. Alors déjà le lulz c'est que dans les labos on doit porter une blouse blanche et des chaussures de sécurité. La blouse on m'en a filé une, et les chaussures de sécu comme j'en ai pas on m'a filé des "coques" qui se mettent au bout de ta chaussure. Inutile de dire qu'avec ça t'emballe sévère à la cantine, façon cloown de labo. En bonus sur ma blouse y'a des sortes de tâches rouges indélébiles d'un produit inconnu. Je pense qu'on finira par m'appeller "le boucher du CANopen" ou autre "Mc Circulaire" dans peu de temps. Sinon l'équipe est composée de gens sympa et d'autres moins, et dans l'ensemble un bonne ambiance. Mon tuteur et responsable est un type vraiment cool, qui fait quelques blagues mais dont on sent qu'il faut quand même pas se sentir trop bien avec lui, le boulot doit être fait, et les blagues c'est juste en bonus. Ce gars finalement je le vois plus beaucoup, il a beaucoup de boulot et on se voit de temps en temps pour voir comment ca avance.
Cet article sera finalement continué 3 jours plus tard pour cause d'estomac dans les talons et de sommeil en retard. Tout ça n'est pas très professionnel. Du coup je continuerai plus tard les récits du quotidien au labo. Toujours est-il que c'est assez sympa, et que mon travail est très intéressant. Maintenant j'ai une bonne vue d'ensemble de mon projet et ca avance bien. En fait c'est à 95% de la pure programmation en Visual Basic sur Excel et c'est franchement ce qui me botte. Cette semaine j'ai quasiment pas pris de pauses, à part le midi, jsuis bien devant mon pc à taper mes lignes de codes. C'est un peu comme l'immersion dans wow que je retrouve, avoir son esprit plongé et concentré sur quelque chose. Et puis comme je l'ai dit j'avais peur d'être dans une ambiance bureau silencieux à tocard en cravattes, mais c'est tout le contraire, les collègues autour sont un peu du côté obscur de l'entreprise et font des blagues ou parlent de trucs de geek. Faudra que je parle de chacun des spécimen mais je le ferai plus tard. Je me suis rendu compte d'un truc, dans toute ma scolarité j'ai jamais su à quoi m'intéresser vraiment, dans l'optique d'en faire un métier, mais là quand je discute un peu avec ces gars qui m'explique des trucs sur les variateurs de vitesse, les protocoles de com, je trouve ça intéressant et je commence à comprendre pas mal de trucs. Les premiers jours quand j'entendais les gars parler autour de moi j'avais l'impression qu'ils parlaient un autre langage, surtout qu'ils ont leurs abréviations sur plein de trucs, genre les CR pour "compte-rendu", des références de produits etc, mais au fil des jours je comprends mieux et je sens bien que tout ça n'est pas si compliqué et tout à fait à ma portée. Bon c'est le cheminement normal, mais j'ai toujours eu beaucoup d'appréhensions vis à vis du monde du travail ayant été pas mal en marge ces dernières années, maintenant ca va. Bref.
Sinon le foyer c'est plutôt pas mal. Douche et sanitaires individuelles. Cantine couteuse et pas bonne, ce sera le point négatif, limite c'est mieux d'aller chercher un truc à manger à l'extérieur. Pas trop de bruits, enfin mieux insonorisé que l'internat de l'AFPA de Rouen en tout cas. Toujours peu doué pour aller vers les autres mais bon, j'ai fait quand même quelques contacts. On m'a raconté pas mal de trucs glauque dans les foyers de jeune travailleurs, mais en fait celui là étant quand même un peu cher (354€ par mois + la bouffe + frais d'inscription etc, pour le premier mois j'en ai pour la modique somme de 677€ quoi) ca attire sans doute pas les gens chiants, du coup c'est assez calme.
Ceci étant dit jvais continuer ma partie de KOTOR 2 puis m'enf(o)uir sous ma couette en m'efforçant de ne plus penser aux milles épines qui transpercent mon coeur à cause d'une banale histoire d'un soir. (genre)
Le week end va être musical, si les Dieux sont avec moi

Posté par Clad76 à 21:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

  • Belle description d'une adaptation qui se fait peu à peu... Je te fais des bises réparatrices sur ton coeur troué...

    Posté par Dam_Dom, 04 mai 2011 à 23:04

Poster un commentaire